Comment choisir son aile de kitesurf ?

A mi-chemin entre le wakeboard et la planche à voile, le kitesurf est un sport nautique qui consiste à glisser sur l’eau sur une planche en étant tracté par une sorte de cerf-volant géant que l’on pilote à l’aide d’une barre. On l’appelle également aile de kitesurf. « Kite » signifie cerf-volant en anglais. Dans cet article, découvrez les différents critères à prendre en compte pour bien choisir son aile de kitesurf.

La forme de l’aile

Vous trouverez dans les magasins spécialisés, comme The Corner Shop, différents modèles d’ailes de kitesurf. On distingue notamment cinq formes d’ailes : C-shape, concept bow, ailes hybrides, delta shape et aile à caisson. 

Le C-shape est la forme initiale des ailes de kite surf. Comme son nom l’indique, il est en forme de C. Ce modèle convient notamment pour le wake style et le freestyle. S’il offre un bon fond de puissance et un niveau constant de traction, il requiert un bon niveau technique, car il est assez difficile à gérer

C’est pour cette raison qu’une nouvelle forme d’aile est arrivée sur le marché : le concept bow. Celui-ci est plus souple en termes d’utilisation. Il se présente comme un C moins fermé avec une partie plus plate au centre. Ce type d’aile est bien adapté à un programme freeride.

Les ailes hybrides sont la forme d’aile kitesurf la plus courante sur le marché. Elles sont à mi-chemin entre le C-shape et le concept bow. Leur forme dépend d’une marque à l’autre. Elles offrent une large plage d’utilisation et un bridage moins complexe. De tous les types d’ailes existantes, elles sont de loin les plus sécurisantes, surtout avec en 5 lignes.

Le Delta shape est un concept développé par la marque F.One. Il a une arche assez fermée comme le C-shape, mais son bord d’attaque est incliné et non plat. Ceci permet d’avoir un bridage favorisant le depower et une bonne stabilité.

Enfin, les ailes à caisson présentent des atouts comme une grande stabilité, un border choquer ultra efficace et une bonne qualité de vol. Seul bémol, elles sont très techniques à utiliser.

La surface de l’aile

Un autre critère à prendre en compte au moment de trouver son aile de kitesurf est la surface de l’aile. D’une manière générale, les kiters débutants achètent au moins deux ailes pour pouvoir évoluer dans différentes conditions. Ils choisissent souvent une 12 m² et une 9 m². Les kiters expérimentés, quant à eux, peuvent choisir 3 ou 4 ailes pour couvrir toutes les plages de vent dans la région où ils vont pratiquer. 

Notons que le choix de la surface de l’aile dépend du niveau du kiter, mais aussi de son poids et des conditions de sa région. Par exemple, si vous pratiquez dans un endroit peu venté, un modèle de 8 m² à 12 m² est parfait. Dans une zone très ventée, il vaut mieux se tourner vers un modèle de 6 – 7 m². 

En ce qui concerne le poids, un kiter de 75 kg peut opter pour un 12 -14 m² pour une zone recevant des vents de 12 à 17 nœuds, 9/10 m² entre 17 et 25 nœuds et 7/8 m² pour 25 à 30 nœuds.

Ces articles pourraient vous intéresser